July 4, 2020
 
 
 
PDF Imprimer Envoyer

Services consultatifs

Au niveau mondial, l’organisation s’est imposée comme une source régulière de conseils pour de nombreuses organisations internationales, donateurs de l’OCDE et coalitions d’OSC sur les réformes potentielles des aspects suivants : architecture financière internationale, initiatives d’allégement et viabilité de la dette, considérations liées à la politique et à l’efficacité de l’aide, flux de capitaux privés. Pour en savoir plus sur les rapports issus de ces projets, veuillez consulter la page des travaux de recherche commandités.

DFI bénéficie d’une vaste expérience de la prestation de services consultatifs, notamment en aidant les pays en développement à:

  • élaborer et mettre en œuvre des politiques pour la mobilisation de ressources extérieures, notamment prendre des décisions sur l’accès aux marchés de capitaux internationaux, obtenir une notation financière nationale, élaborer une politique d’aide de façon à optimiser la qualité et l’efficacité de l’aide et mettre en œuvre cette politique en négociant avec les donateurs d’aide, de manière à modifier leur comportement;
  • restructurer leurs portefeuilles de dette intérieure et élaborer des stratégies de nouvelle émission pour approfondir leurs marchés, réduire les taux d’intérêt et prolonger les échéances;
  • renforcer les politiques des pays, de manière à attirer des capitaux privés étrangers (IDE, flux de portefeuille, prêts du secteur privé), diversifier les pays sources et secteurs/régions hôtes, réduire le coût des capitaux et en accroître la viabilité et la contribution au développement national. Pour des suggestions sur l’élaboration d’un plan d’action politique dans ce domaine, cliquez ici (voir page 12).


Dans la mesure du possible, nous préférons toujours prêter assistance de manière à maximaliser la formation des fonctionnaires nationaux, afin de renforcer leurs propres capacités techniques, leur évitant ainsi de faire appel à nos services ou à ceux d’autres conseillers à plusieurs reprises. Cela leur permet aussi de prendre l’initiative pour conseiller leurs propres dirigeants, au lieu de dépendre de nous. En outre, ces services consultatifs étant fournis sur une base non lucrative, ils sont considérablement plus économiques que ceux d’organisations commerciales.


Derniers travaux accomplis par DFI dans ce domaine:

Janvier 2013 - Séminaire DfID sur le renforcement de la responsabilité mutuelle

DFID_Blue DFI a partagé les enseignements tirés de son expérience lors d’un séminaire organisé par le Ministère britannique du développement international (DfID ) où des intervenants de DfID Afghanistan et de Sierra Leone étaient également présents. Le séminaire a traité des points clés suivants : le besoin d’adapter les processus de RM aux pays (par ex, PFR, PRI et états fragiles), une collaboration plus étroite entre les processus de RM et de New Deal, générer un engagement politique par les bailleurs et les gouvernements bénéficiaires, renforcer l’inclusion des parlements et de la société civile et les besoins en renforcement des capacités. 


1-2 août 2012 - Cadre de viabilité de la dette et politique d’emprunt non-concessionnel du FMI

DRCFinancé par l’OIF dans le cadre de son assistance aux Ministres des finances francophones, DFI est intervenu lors du Caucus FMI/BM des ministres des finances africains à Kinshasa sur le thème de la Viabilité de la dette – Une revue du cadre CVD-PFR et changer la politique d’emprunt non-concessionnel du FMI. Les présentations sont disponibles ici et ici


Juin-Septembre 2012 - Assistance en responsabilité mutuelle en Afghanistan

AfghanistanDFI a fourni une assistance technique au gouvernement afghan et à DfID pour préparer le contenu et les mécanismes de mise en œuvre pour le Cadre de responsabilité mutuelle de Tokyo, par le biais duquel l’Afghanistan et ses donateurs seront responsables les uns envers les autres en termes de réalisation des promesses faites à la conférence des donateurs de Tokyo de juillet 2012. Les travaux ont mis l’accent sur la réduction des niveaux de conditionnalité pour l’Afghanistan, l’augmentation des cibles de responsabilité pour les donateurs, sur des suggestions de mécanismes d’exécution solides et sur le besoin d’une coordination plus étroite avec les initiatives du New Deal. 


Juin 2012 - Travaux conjoints DFI/COMSEC sur les financements innovants

CommonwealthDFI dirige actuellement la production d’un Manuel des financements innovants pour le développement, pour le Commonwealth Secrétariat. Avec une publication prévue pour le T3 2012, le Manuel utilise une série unique de principes pour aider les pays en développement à identifier et évaluer un large éventail de nouveaux instruments. Ces derniers ont pour objectif de combler les lacunes en financement du développement afin d’atteindre les OMD, de relever les défis environnementaux et de répondre efficacement aux chocs exogènes. Ce Manuel, essentiellement à l’intention des dirigeants de pays en développement, s’emploie aussi à sensibiliser les utilisateurs à de nouveaux instruments innovants actuellement débattus. 


5 septembre 2011 - Séminaire sur la ‘Gestion des crises de la dette souveraine au-delà des PPTE’

BMZDFI a contribué à la mobilisation de participants issus de pays en développement pour l'atelier ' Gestion des crises de dette souveraine au-delà des PPTE' organisé par le Ministère fédéral allemand du développement et de la coopération (BMZ). Cliquez ici pour accéder au rapport final des organisateurs. 


7 avril - 30 juin 2011 - Assistance technique en Guinée

Guinea

DFI fourni actuellement son expertise technique à la Guinée dans la gestion de la dette. Cette assistance technique qui dure 6 mois, vise l’appui aux capacités de la Guinée sur les domaines : formation aux mécanismes de gestion de la dette, élaboration d’instruments de gestion et de suivi de la dette, accompagnement et le conseil à la Direction de la dette et de l’aide publique au développement. 


13-16 avril 2011 - Réunions sur l’allégement de la dette soudanaise

SECO_2

DFI, financé par le Seco, a apporté son soutien au Gouvernement soudanais lors des Assemblées de printemps des IBW pour préparer un Groupe de travail technique et une Table ronde qui ont traité de l’annulation potentielle de la dette soudanaise liée à la sécession du Sud Soudan et sous condition de progrès effectifs au Darfour. Les officiels soudanais et sud-soudanais ont marqué leur accord pour que la dette existante incombe au Nord à condition qu’il y ait un engagement solide de la communauté internationale à annuler une grande partie de la dette dans les meilleurs délais. Ils ont aussi annoncé des progrès significatifs sur la réconciliation de la dette et le Cadre stratégique intérim de lutte contre la pauvreté, ainsi que la conception d’une stratégie d’assistance destinée aux créanciers. 


9 février 2011 - DFI participe à une réunion d’experts de la CNUCED

Unctad_Exper_MeetingsDFI a participé à la Peer Review de la CNUCED à Genève le 1er février pour débattre sur certaines sections du Rapport sur l'investissement dans le monde 2011. DFI a présenté des résultats de synthèse lors de la Réunion d'experts pluriannuelle sur l'investissement au service du développement qui a eu lieu du 2 au 4 février. Cette rencontre a accueilli un grand nombre d'experts internationaux et plusieurs pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine et des Caraïbes. Les débats se sont concentrés sur la connexion entre l'investissement public et privé, intérieur et étranger, en examinant les différents types de flux de capitaux. Le thème du rôle de l'investissement public pour stimuler la croissance, l'investissement privé et la politique industrielle a aussi été abordé.