June 3, 2020
 
 
 
PDF Imprimer Envoyer

Responsabilité sociale des entreprises

CorportateQuelles contributions non financières au développement les entreprises font-elles à leurs pays d’accueil ? Théoriquement, l’investissement direct entraîne des effets à long terme sur le développement, via la formation, le transfert de technologies, la création de richesse, etc. Toutefois, dans la course à l’attraction de l’investissement, spécialement de l’IDE, on risque de perdre les impacts bénéfiques sur la promotion du développement. Ces gains ne sont de toute façon pas automatiques, comme en témoigne l’existence de nombreuses directives volontaires pour la gouvernance et la responsabilité sociale des entreprises.

Les données des pays cherchent à établir si les entreprises possèdent des programmes ou des objectifs en vue de promouvoir le développement au profit des travailleurs, de leurs familles et de la communauté au sens large en matière de main-d’œuvre (ex. formation, promotion de ressortissants nationaux au lieu d’expatriés, encouragement de l’équilibre entre sexes), d’éducation et de santé ; si elles contribuent au développement d’infrastructures qui bénéficient à la communauté au sens large, et si elles cherchent à minimiser les effets de la dégradation environnementale. D’autres questions abordent le degré de réalisation de ces objectifs par les entreprises.

Les organisations internationales ont établi des codes volontaires pour le comportement des entreprises et pour la divulgation des impacts environnementaux et sociaux. Un grand nombre de réseaux et d’ONG effectuent le suivi du comportement des entreprises en matière de RSE. Les organisations de recherche mènent des études et fournissent de vastes ressources destinées à de futures recherches.

Téléchargements


Suivi et lobbying


Ressources et recherche


Principes et directives