June 7, 2020
 
 
 
PDF Imprimer Envoyer

Assemblées annuelles et de printemps des IBW

Par le biais du Programme de renforcement des capacités des PPTE, DFI et ses organisations partenaires régionales ont joué un rôle de premier plan dans la promotion de l’allégement de la dette, ainsi que de l’augmentation du volume et de la qualité de l’aide à travers le Réseau ministériel des PPTE. Ce dernier transmet les opinions des Ministres des PPTE aux organisations internationales, au G7, au G20 et aux Ministres du même bord, ainsi qu’à la société civile et à la presse, par le biais de déclarations et de communiqués de presse. Étant unique de par la participation de 36 Ministres des finances des PPTE, les opinions du Réseau ministériel des PPTE ont fait l’objet de débats lors de sommets du G8. Elles ont aussi contribué à de nouvelles initiatives d’allégement de la dette et de financement par les pays créanciers et les organisations internationales, tandis qu’elles on été prises en considération dans des études, ainsi que par le Conseil d’administration et le CMFI/Comité de développement du FMI et de la Banque mondiale. En outre, ces opinions ont été citées dans de nombreux documents d’organisations internationales, de donateurs et d’organisations de la société civile.

De surcroît, depuis 1997, DFI offre à de nombreux pays, à titre individuel, un soutien en matière de promotion à l’occasion des assemblées des IBW, en vue de faire pression pour obtenir davantage d’allégement de la dette ou l’accélérer. Cela a impliqué d’organiser des campagnes médiatiques, des réunions avec les principaux représentants des IBW et des gouvernements de l’OCDE, ainsi que des tribunes avec les parties prenantes clés issues des organisations de la société civile. Parmi les pays qui ont le plus bénéficié de cette aide à l’obtention d’un allégement accru ou accéléré, figurent les suivants : Bénin, Bolivie, Burundi, Éthiopie, Ghana, Guyana, Mali, Mozambique, Nicaragua, Ouganda, Rwanda, São Tomé et Principe, Zambie.