October 18, 2021
 
 
 
PDF Imprimer Envoyer

Travaux de recherche commandités

Nombre d’organisations internationales, de donateurs de l’OCDE et d’OSC ont commandité des travaux de recherche à DFI, notamment les suivants:

  • Sur l’allégement et la viabilité de la dette: la Banque africaine de développement, le Secrétariat du Commonwealth, le Réseau européen sur la dette et le développement (EURODAD), le Forum sur la dette et le développement (FONDAD), le Groupe des 24 pays en développement, the Initiative for Policy Dialogue/Bureau du financement du développement (ONU), la Coalition Make Poverty History, l’Agence suédoise de développement internationale (ASDI), la Commission britannique pour l’Afrique, le Ministère britannique pour le développement international (DFID), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies (CEA). Parmi les domaines traités ont figuré la viabilité de la dette, l’allégement de la dette (multilatérale, du Club de Paris, bilatérale hors Club de Paris, commerciale, et litiges).
  • Sur les nouveaux financements publics: le Ministère danois des affaires étrangères, l’Union européenne, FONDAD, les Ministres des finances des PPTE, la Coalition Make Poverty History, le CAD de l’OCDE, Oxfam GB, l’Agence suédoise de développement internationale (ASDI), les Ministères suédois des finances et des affaires étrangères, la Commission britannique pour l’Afrique, le Ministère britannique pour le développement international (DFID), le Forum de l’ONU pour la coopération en matière de développement (FCD), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Parmi les domaines traités ont figuré les financements extérieurs via l’aide multilatérale et bilatérale, l’aide Sud-Sud, l’efficacité de l’aide, ainsi que les financements non concessionnels multilatéraux, bilatéraux et commerciaux; de même que les financements de la dette intérieure.


Derniers travaux accomplis par DFI dans ce domaine:

Février 2013 - Le partenaire de premier choix? Publication imminente de l’évaluation de la BAD par ses clients

AFDBLe rapport de l’évaluation de la BAD organisé par DFI et GEG à la demande de la Banque sera rendu public en février. Le rapport conclue que la BAD et le « partenaire de premier choix » de ses clients africains comparée à d’autres institutions de financement, et propose des recommandations en termes de stratégie, ressources, prestation de services, et assistance au secteur privé. Il recommande aussi que la BAD devienne une « Banque de politique » et selon les suggestions de ses clients, qu’elle renforce son engagement avec ses parties prenantes pour l’aider à devenir le partenaire de premier choix dans le cadre de sa stratégie à long-terme de 2013-22.

18 juin - Rapport Save the Children sur l’importance de la protection sociale

Save_the_ChildrenDFI a fourni des travaux de recherche pour Save the Children UK sur les tendances actuelles et projetées des dépenses en protection sociale pour le nouveau rapport A Chance to Grow. Dans un contexte de crise financière mondiale qui frappe plus durement les pays les plus vulnérables, cette étude, par le biais de recommandations précises, conclue que la promotion et le renforcement de programmes de protection sociale peuvent réduire la malnutrition et la mortalité infantiles, et encouragent le développement économique.

12 septembre - ‘Real Aid 3’ révèle la baisse de la dépendance de l’aide

ActionaidDFI est co-auteur d'un rapport avec Action Aid sur l'AIDE REELLE selon lequel les pays en développement sont en fait de moins en moins dépendants de l'aide et que l'aide réelle parvient à transformer des vies. Le rapport avance également que la clé pour réduire cette dépendance sied dans un leadership fort des pays bénéficiaires plutôt que par les donateurs. Il traite également de ce qui différencie l'aide de l'AIDE REELLE, des recommandations faites pour Busan et au-delà. Accédez au rapport ici.

29 juin - 1er juillet – Atelier sur l'évaluation de la BAD à Johannesburg

South_AfricaUn atelier DFI et GEG a réuni des représentants du secteur privé, de la société civile et des syndicats, des parlementaires et des officiels gouvernementaux dans le cadre du projet d'évaluation de la BAD. Tenu à Johannesburg du 29 juin au 1er juillet, cet atelier a rassemblé 52 participants issus de 28 pays africains qui ont évalué les politiques et les procédures de la BAD et ont fait des suggestions et recommandations pour améliorer la performance de la Banque. Les débats ont été centrés sur la stratégie générale de la BAD, la responsabilité, la gouvernance, et la capacité d'engagement avec des secteurs d'activités variés. Les termes de référence du projet sont accessibles ici.

7-10 juin - Assemblées annuelles de la BAD à Lisbonne

AFDB_Globe

DFI et le programme Global Economic Governance (GEG) ont participé aux Assemblées annuelles 2011 des Conseils des gouverneurs du Groupe de la Banque africaine de développement de Lisbonne au Portugal. C’est dans le contexte de l’actuelle évaluation panafricaine des clients de la BAD que DFI et GEG ont conduit des entretiens privés avec des parties prenantes multiples telles que des Ministres des finances et autres hauts fonctionnaires, ainsi qu’avec des dirigeants d’organisations issues de la communauté régionale économique. Les conclusions de cette évaluation seront présentées au Conseil d’administration de la Banque dans les prochaines semaines.

9-13 mai – Etude pour le Forum pour la coopération en matière de développement

UNLe Forum pour la coopération en matière de développement a demandé à DFI de préparer une étude de référence qui analyserait la quantité et la qualité de l’aide dans les PMA et proposerait des éléments potentiels pour un cadre de redevabilité PMA tiré des processus d’évaluation actuels. Cette étudea fait l’objet de discussions lors de la Conférence des Nations Unies sur les PMA (PMA-IV) tenue à Istanbul du 9 au 13 mai pour examiner le Programme d’action de Bruxelles et s’accorder sur un Programme d’action pour les PMA.

9-13 Mai - Conférence sur les PMA-IV sur l’aide au PMA

TurkeySave_the_Children

DFI a assisté le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU à préparer un document de référence et une réunion parallèle durant la conférence. Plus d’informations ici. DFI a également contribué à la rédaction de ‘The LDCs: Biggest Challenges, Least Assistance ?’, un document de référence de Save the Children UK sur l’aide au PMA, disponible ici.

4-6 mai - BAD - Forum économique mondial (Le Cap)

World_Economic_ForumDFI et le Programme de gouvernance économique mondial de l'Université d'Oxford (GEG) ont conduit une mission conjointe au Forum économique mondial afin de rencontrer des hommes et des femmes d'affaires africains et tester le questionnaire destiné au secteur privé dans le cadre de l'évaluation de la Banque africaine de développement par ses clients. Ces rencontres ont engendré des résultats préliminaires et a contribué à améliorer la méthodologie d'enquête.

3-4 May – Premier atelier sur l’évaluation de la BAD par ses clients – Gouvernements

AFDB_GlobeConjointement avec le Gouvernement du Mali et la BAD, DFI et GEG ont tenu le premier atelier destiné aux responsables des programmes BAD au sein de leur gouvernement respectif. Cet atelier a réuni 25 haut fonctionnaires issus de 18 pays qui se sont attelés à évaluer les politiques et les procédures de la BAD par le biais du système PRC PPTE afin d’évaluer les différentes sources de financement gouvernemental. Les participants ont traité de thèmes tels que la décentralisation, les systèmes d’évaluation internes de la BAD, la transparence et la communication, et le partenariat avec les autres institutions africaines. Ils ont aussi fait des recommandations variées pour améliorer la performance de la BAD. Les conclusions de l’atelier sont accessibles ici. Un atelier similaire aura également lieu à Johannesburg du 29 juin au 1er juillet.

13-18 avril - Lancement de l’évaluation de la BAD par ses clients

AFDBDFI et GEG ont lancé l’évaluation de la performance de BAD par ses clients en contactant et sensibilisant les 40 gouvernements africains participants aux Assemblées de printemps des IBW, et en tenant des entretiens avec un échantillon initial de responsables politiques. Beaucoup d’entre eux ont promis de répondre à un questionnaire en ligne pour les besoins du projet. Les entretiens se poursuivront lors des Assemblées annuelles de la BAD à Lisbonne en juin. Accédez aux termes de référence du projet ici.

7 mars - DFI contribue au Rapport mondial de suivi sur l’Education pour tous de l’UNESCO

UnescoPublié le 1er mars, le Rapport mondial de suivi sur l’Education pour tous 2011 - La crise cachée : Les conflits armés et l’éducation de l’UNESCO examine comment les conflits armés privent 28 millions d’enfants d’éducation à travers le monde. DFI a contribué à ce rapport en produisant un document de référence couvrant un large éventail de pays sur L’impact de la crise financière sur le financement de l’éducation nationale et a contribué à une étude de cas sur le Mozambique qui explore L’impact de la crise financière sur les dépenses du secteur de l’éducation et les réponses des pouvoirs publics. Un lancement officiel de ce rapport aura lieu à Paris au Siège de l’UNESCO le 8 mars.

14 février - DFI-GEG: évaluation de la BAD par ses clients

AFDB_GlobeMettant à profit leur collaboration antérieure dans le domaine de l’évaluation des organisations d’aide multilatérales, DFI et le programme mondial de gouvernance économique de l’Université d’Oxford (Global Economic Governance Programme) s’associent à nouveau. Engagés par la Banque africaine de développement, ils piloteront, de mars à octobre 2011, une évaluation indépendante de la performance de la Banque par ses clients africains. Par le biais d’ateliers, d’interviews et d’enquêtes, cette évaluation impliquera des consultations exhaustives avec des officiels gouvernementaux et responsables politiques, des parlementaires, des représentants du secteur privé et d’autres organisations africaines qui collaborent avec la Banque.