May 26, 2015
 
 
 


GSW

Dernières nouvelles

Unctad 2Dans un contexte de relance économique fragile et de possibles futures crises de la dette, la CNUCED a publié la « Feuille de route et guide de renégociation de la dette souveraine » (en anglais) proposant des recommandations pour améliorer la cohérence, l’équité et l’efficacité des processus actuels de restructuration de la dette. Avec pour principal objectif de guider les pays par le biais de mesures à prendre avant et pendant une restructuration de la dette, ce manuel s’articule autour de cinq grands principes : la légitimité, l’impartialité, la transparence, la bonne foi et la viabilité. Une analyse de cette feuille de toute par l’organisme Eurodad est accessible ici.

 

 

ChadLe FMI et la Banque mondiale ont accordé au Tchad un allégement de la dette 1,1 milliard de dollars. Quatrième pays le moins développé au monde, le Tchad est à présent le 36ème à atteindre le point d’achèvement de l'initiative PPTE (et le premier depuis 2012). Avant de bénéficier de cet allègement, la dette du Tchad s’élevait à 800 millions de dollars dus à la Banque mondiale, 400 millions de dollars à la Banque africaine de développement et également 500 millions de dollars dus à d’autres pays créanciers. Témoignant de l'amélioration significative de la gestion économique ces dernières années, cette annonce constitue un développement positif pour ce pays dont la moitié de la population est en situation de pauvreté. Il y a bientôt 20 ans naissait l’initiative PPTE et le Tchad atteignait son point de décision il y a 8 ans. Il ne reste désormais plus que trois PPTE éligibles à un allégement de la dette: la Somalie, l’Erythrée et le Soudan.

 

 
 
 

New RulesL’organisme New Rules for Global Finance coordonne actuellement le recueil de commentaires et d’opinions au sujet de la Consultation mondiale sur la restructuration de la dette souveraine. Ils seront pris en compte dans le rapport final qui sera présenté lors des prochaines Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI tenues à Lima en octobre 2015. Vous êtes invité à participer à cette initiative en envoyant vos suggestions et recommandations à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , en renseignant un questionnaire (5 minutes), ou en organisant ou en participant à un webinar.

 

 
 
 

GSWOxfam
DFI a présidé un panel de discussion avec Oxfam et l’organisation péruvienne Ciudadanos al Dia (CaD) sur le thème de l’importance du suivi des recettes budgétaires, des financements et des dépenses pour assurer la progression vers les ODD. Vous pouvez consulter la présentation conjointe DFI/CaD. Cette analyse est fondée sur la note technique DFI/IBP/Oxfam préparée en octobre 2014 ainsi que sur le chapitre 5 du rapport 2015 de GSW qui propose des recommandations sur les modalités de suivi budgétaire.

 
 
 

AFDBÀ la demande de la Banque africaine de développement, DFI fournira son expertise au Groupe de travail du Fons africain de développement (FAD) sur les risques potentiels d’endettement qui se présentent aux emprunteurs du FAD sur la période 2015-2030. La rencontre aura lieu les 20 et 30 mai à Abidjan, Côte d’ivoire.

 
 
 

SenegalOIFPrésidé pour la première fois par le Sénégal, le réseau des ministres et experts des finances des pays en développement francophones emprunteurs de l’IDA en marge des Assemblées de printemps à Washington, DC. Les discussions des experts techniques ont porté sur l’étude d’un rapport sur la politique fiscale plaidant pour l’instauration de mesures drastiques pour lutter contre l'évasion fiscale, la création de structures fiscales plus progressives ainsi que pour un changement radical du système fiscal mondial. Par la suite, les ministres des finances ont pu débattre avec des hauts fonctionnaires du FMI, de la Banque mondiale et de l’OCDE et ont appelé à ce que des mesures précises soient prises pour intensifier l’assistance technique et le conseil stratégique du FMI, élargir les initiatives mondiales visant à réformer les règles fiscales pour modifier les traités fiscaux, abolir le critère du programme Doing Business de la Banque mondiale qui encourage des taux d’imposition inférieur, et pour assurer que les projets soutenus par la SFI soient sujets au taux d’imposition plein dans les pays destinataires de ces investissements.

 
 
 

DRCÀ la suite d’un processus d’appel d’offres, DFI a remporté un contrat d’assistance technique en RDC. Financé par la Banque africaine de développement, ces travaux accompagneront le pays dans la réforme du cadre juridique de la gestion de la dette et la conception d’une stratégie nationale de désendettement. Il est prévu que ce projet s’achève en 2015-2016.

 

 
 
 

New Rulescigi-logo
Dans le cadre du programme des séminaires des organisations de la société civile tenus en marge des Assemblées de printemps des IBW, DFI a proposé une motion selon laquelle « le monde a besoin d’une procédure de résolution de la dette souveraine » lors d’un débat académique de style Oxford organisé par New Rules for Global Finance. La motion a réuni 80% des votes et a convaincu 20% de l’assistance de changer d’avis en faveur de la motion. Une vidéo de la rencontre est disponible sur le site de New Rules.  

 

 
 
 

g20 minefiOIFDFI et OIF ont fourni une assistance technique aux ministres des finances issus des pays OIF emprunteurs de l’IDA afin de contribuer aux débats tenus avec le Groupe de travail du G20 sur le développement, sur la thématique du financement du développement. Les ministres ont cadré leurs discussions sur les problèmes d’endettement des PEID, le besoin de réduire les coûts des transferts de fonds et ont également insisté sur la nécessité pour les ministres des finances du G20 de prendre des décisions politiques destinées à réformer les lois fiscales mondiales et de mettre fin aux sollicitations d’exonérations fiscales qui profitent aux multinationales issues de leurs pays ainsi qu’à l’APD qu’elle fournit. C’est uniquement dans un tel contexte que les PVD pourront obtenir leur juste part de recettes fiscales mondiales.

 
 
 

GSW Report 2015 CoverLe lancement du nouveau rapport 2015 de Government Spending Watch (« Le financement des objectifs du développement durable : enseignements tirés concernant les dépenses publiques consacrées aux OMD ») a eu lieu le 13 avril 2015. Ce rapport (en anglais) s’appuie sur des nouvelles données uniques de dépenses consacrées aux OMD issues de 67 pays, sur la période 2012-2014. Il présente également des dépenses de dette et de défense ainsi qu’une analyse approfondie des dernières tendances dans les pays en développement en termes de financement. Le but de ce rapport est de tirer les enseignements des OMD et fournir des recommandations pour influencer le programme lié aux ODD de la conférence des Nations-Unies  sur le financement du développement.

Il ressort de ces recherches que les dépenses publiques sont inférieures d'un tiers aux montants nécessaires pour mener à bien les OMD. De plus, au moins 1 500 milliards de dollars supplémentaires vont être nécessaires chaque année pour atteindre les ODD.

Ce rapport émet des recommandations relatives au financement des ODD articulées autour de 3 grands axes :

 

Lire la suite...
 
 
 

ODI LogoUne réception tenue à New York a officiellement lancé le rapport Financing the Future de l’Overseas Development Institute. Ce document plaide en faveur de la mobilisation du financement public pour financer les ODD, plus particulièrement au profit des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire et consacré à la protection sociale. Les conclusions de cet ouvrage ont été soutenues par les membres du panel Ulrika Modéer, Secrétaire d’Etat au sein du Ministère suédois de la coopération au développement international et Winnie Byanyima, Directrice exécutive d’Oxfam.

 

 
 
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
page 1 of 32
 

Nos Partenaires

logo_cemla

The Centre for Latin
American Monetary
Studies

logo_waifem

The West African Institute
for Financial and
Economic Management

logo_poledette

The Regional Debt Management
Training Unit
for Central and Western Africa

logo_mefmi

The Macroeconomic and
Financial Management
Institute of Eastern and
Southern Africa

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack